Le maire a encore menti

Excédé par la gestion autoritaire et sans partage du maire, une majorité du conseil Municipal a demandé que soit mis à l'ordre du jour du conseil, comme le prévoit la loi, le "retrait des délégations qu'il lui avait consenties". Cette demande a été faite au mois de novembre 2016.

Le maire a refusé prétextant que le Préfet lui avait indiqué que le conseil municipal n'avait pas le pouvoir de lui retirer ses délégations.

Ci dessous la vidéo qui permet de voir la déclaration du maire au conseil municipal du 23 janvier 2017.

Et dessous le courrier du Sous Préfet qui contredit le maire.