Reverget ou la chronique du sans courage

 

Nombre de Boissetains ont reçu en Juillet une lettre annonçant l'arrêt du ramassage des ordures ménagères dans leur quartier.

 

 Le coup était préparé depuis le 25 septembre 2014 lors du Conseil Communautaire au cours duquel le maire de Boisset et Gaujac, Gérard Reverget, a voté la suppression de l'exonération de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères pour les immeubles non desservis par le service d'enlèvement des déchets.

 

En effet, avant ce vote, les usagers non desservis ou n'ayant pas de containers à moins de 200 mètres, pouvaient être exonérés de TEOM.

 

 Force est de constater que le Maire de Boisset et Gaujac qui savait que nombre de boissetains seraient impactés par cette décision n'a pas trouvé judicieux de défendre les intérêts des administrés.

 

Aujourd'hui certains Boissetains doivent faire 3 kilomètres aller retour pour déposer leurs ordures ménagères.

 

 Monsieur Reverget se targuait de vouloir une commune qui ose et qui innove ...

 

c'est effectivement une grande innovation qu'un Maire n'éprouve pas le besoin de défendre les intérêts de ses administrés.

 

Et il faut oser supprimer un service tout en maintenant la taxe.

 

 Les Boissetains ne vous remercient pas, Monsieur le Maire !

 

 

 Monsieur Brassens, que pensez-vous de cette attitude.

Réponse ci-dessous :