Le vrai bilan du maire

 

Le maire essaie de faire croire aux Boissetains que son action a permis d’avoir une bonne réalisation budgétaire en 2015.

 

Voyons les faits. En 2015 le budget a été voté par 9 voix contre 9. Il est passé car la voix du maire est prépondérante.

 

Le préfet a donc écrit au maire pour lui intimer l’ordre de modifier ce budget « en diminuant les dépenses ou en vendant des biens de la commune » car « il est en équilibre apparent ». Voir la lettre ci-jointe.

 

Le maire a donc bloqué les dépenses de fonctionnement disponibles. 212 000 euros économisés au détriment du service rendu à la population. Il a en outre vendu des biens qui constituent le patrimoine de la commune pour 60 800 euros. Ces biens ont été réalisés grâce à un emprunt demandé en 2013. De ce fait la commune a perdu de son patrimoine sans se désendetter pour autant, l’emprunt n’ayant pas été remboursé. Si l’on ajoute au budget,

89 936 euros provenant d’excédents antérieurs à l’année 2014 ainsi que des factures qui auraient dû être payées en 2015 et qui ont été reportées en 2016, on voit bien que cette gestion est loin d’être la panacée.

 

Exemple : au compte 73921, atténuation de produits, une somme de 165 979 euros facturée en 2015 a été reportée au budget 2016. Sans compter que d’autres factures ont sûrement subi le même sort. C’est impossible à contrôler, le maire refusant aux élus les documents qu’ils demandent.

 

Pour ce qui est du budget d’investissement 2015, bien que les réalisations promises et celles votées par le conseil municipal en 2014, n’aient pas été suivies d’effet, l’équilibre est obtenu grâce à une somme de 488 202 euros qui provient des exercices antérieurs.

 

Nous avons aussi de gros doutes sur le budget 2016 qui vient d’être voté par le conseil municipal. Il nous semble à nouveau que ce budget est insincère. Nous en saurons plus lorsque seront obtenus les documents pour l’instant refusés.

 

Rappelons que le Budget 2014 a été en déficit de fonctionnement de 164 000 euros et sans ces artifices, le budget 2015 aurait à nouveau été en déficit. Cela n’est pas très glorieux.

 

Ci-dessous un enregistrement extrait du conseil municipal du 8 avril, qui montre comment le maire répond aux questions des conseillers.

 

 

Extrait audio ci-dessous. On ne fait rien, mais sans emprunt