Le maire de Boisset et Gaujac désavoué une nouvelle fois par le Conseil Municipal.

 Après les budgets, principal et annexe, 2017 de la commune celui de 2018 présenté  le 18 avril vient à nouveau d’être rejeté par le Conseil Municipal.

 En effet une fois de plus le maire, Monsieur Reverget essaie d’imposer ses vues en refusant toute discussion et ne répondant à aucune demande des élus.

 Certains lui faisant remarquer qu’il prend des décisions illégales, en contradiction avec les votes du Conseil Municipal, il rétorque que c’est pour le bien de la commune.

 D’autres, n’acceptent pas que les investissements qui doivent obligatoirement être votés par le Conseil Municipal selon la loi, soient  décidés par lui seul.

Il affiche un sourire narquois, sachant par avance que plusieurs élus le suivront sans état d’âme, sans aucune réflexion et quoi qu’il en coûte à la commune. Mais ça ne marche pas à tous les coups, la preuve.

 Le budget qui vient d’être rejeté ne répondait en aucune façon à ce que les Boissetains sont en droit d’attendre de leurs élus.

 L’attitude générale de Monsieur Reverget peut être résumée par la formule suivante :

 « Circulez, il n’y a rien à voir »

 Par deux fois, le 30 janvier et le 13 mars, le maire n’étant pas sûr de ses soutiens, a essayé d’utiliser des fausses procurations. Des élus ont exigé de voir ces procurations.

Il y répond avec l’élégance qui lui est coutumière. Vous pouvez écouter le mépris dans lequel il tient les élus sur l’enregistrement ci-dessous.