Admirez la vision clairvoyante de notre maire, pour qui, l'internet hertzien avec le pays Cévennes était la solution d'avenir. Raison pour laquelle il a refusé de s'engager avec une grande partie de la population qui revendique un meilleur réseau filaire auprès d'Orange.

                 Une première étape de franchie

 Depuis la constitution de notre collectif Boissetain, un autre collectif réunissant plusieurs communes s’est constitué. Certaines d’entre elles, Tornac, Massillargues et d’autres ont fait se prononcer leur Conseil Municipal sur le même thème. Plusieurs réunions se sont tenues, au cours de la dernière le 7 mai, nous avons fait le point de la situation.

Le 17 avril 2015 nous nous sommes adressés au Préfet pour lui demander d’organiser une table ronde, avec tous les acteurs concernés par l’amélioration du débit internet et du réseau téléphonique. Nous demandions :

 « Un dispositif d'écoute, de concertation et d’actions associant l'État, les élus et les usagers. »

 Nous venons de recevoir la réponse suivante :

 De : DE ROY Edwige PREF30 ‪<edwige.de-roy@gard.gouv.fr>

Date : 11 mai 2015 12:40

Objet : Re: Courrier de demande de RV auprès du préfet

À : Comité Téléphone Internet Cévennes <telephoneinternetcevennes@gmail.com>

Cc : BERNARD Gilles <gilles.bernard@gard.gouv.fr>, MALAVAL Christophe <christophe.malaval@gard.gouv.fr>, BOISSON Veronique PREF30-SP VIGAN <veronique.boisson@gard.gouv.fr>

 Monsieur le Sous-préfet du Vigan va très prochainement se rapprocher de vous tous pour organiser une réunion.

Bien cordialement

Edwige de Roy

Assistante du Préfet du Gard

Tél. 04 66 36 40 02

 C’est une bonne nouvelle qui montre que notre action n’a pas été inutile et, une bonne nouvelle ne venant jamais seule, nous venons d’apprendre qu’une réunion d’un groupe de travail du Pays Cévennes s’est tenu le 4 mai. Il a été décidé de :

 « Mettre en suspens la solution hertzienne du haut débit sur le territoire du Pays Cévennes à la fin du mois de juillet. »

 En effet, le prestataire, la société Nomotech, a été interrogé sur ses intentions et voici la réponse :

 « La société Nomotech ne peut tenir ses engagements quant à l'amélioration de la desserte haut débit (fiabilité, taux de disponibilité, délais et coût d'intervention) et souhaite après un renouvellement de 3 mois de leur contrat, cesser la prestation de service effectuée pour le compte du Pays Cévennes. »

 Le maire de Boisset et Gaujac participait à la réunion où cela s’est décidé mais il n’a pas jugé utile d’en informer les élus du Conseil Municipal. Il est vrai que ses déclarations sur le sujet, l'incitent plutôt à la modestie. Heureusement, les réseaux d’information fonctionnent bien.

Il est proposé d’organiser une délégation chez Orange à Montpellier le 17 juin au matin. Pour être efficaces il nous faut être très nombreux. Nous effectuerons le transport en covoiturage. Inscrivez-vous pour y participer, cela laissera du temps pour nous organiser.

 A bientôt.