GESTION DES TRAVAUX SUR L’AMIANTE A L’ECOLE DE BOISSET ET GAUJAC

L’école maternelle publique de Boisset et Gaujac a été construite il y a une quarantaine d’années.

En mai 2016 le diagnostic amiante qui est réalisé dans l’école de Boisset indique que toute intervention sur les parties amiantées des écoles ne peut plus être réalisée que par des entreprises agrées.

Le maire passe outre et fait intervenir les services techniques de la ville, au mépris de la loi.

A la rentrée des vacances scolaires de février 2017, il a été constaté qu’un certain nombre de dalles amiantées ont été déposées et remplacées. Le problème a été évoqué au Conseil d’Ecole du 27 février 2017 et la question de savoir quelle entreprise avait réalisé ces travaux a été posée.

Ces travaux ont donc été effectués par le personnel communal qui n’a aucune habilitation pour ce type d’intervention, qui ne dispose pas des protections requises et qui n’a pu gérer les émissions de poussière d’amiante dans des locaux accueillant des enfants en bas âge mettant ainsi en danger les enfants et le personnel communal. De plus, aucune information n’a été transmise au personnel travaillant dans les locaux (enseignants et ATSEM). Enfin aucune information n’a été donnée sur le traitement des déchets émanant de ce chantier.  

Ce mépris du respect de la Loi qui réglemente le désamiantage peut relever de la « mise en danger de la vie d’autrui ». Qu’il s’agisse des enfants, des personnels qui travaillent dans les locaux ou des employés municipaux qui ont procédé à l’enlèvement des dalles abîmées, et à leur remplacement. De plus, il y a lieu de suivre les déchets amiantés, à propos desquels le cadre de la Loi est très strict.

Il faut enfin savoir que les maladies conséquentes de l’exposition à l’amiante, quelles qu’en soient les conditions, peuvent apparaître entre 10 et 30 ans après l’exposition !!!